Entre 4 sabots

Pour découvrir le monde du cheval ou partager votre passion
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Explication sur le travail en liberté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jennifer
Admin
avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 07/08/2011
Age : 32
Localisation : Belgique

MessageSujet: Explication sur le travail en liberté   Lun 8 Aoû - 14:14





On entend de plus en plus parler d'éthologie, partout autour de nous, dans le monde de l'équitation. Entre les accessoires qui commencent à prendre ce nom (licol éthologique, longe...) et les stages que l'on peut prendre avec des personnes dites qualifiées.

Néanmoins, remettons les choses au clair, l'éthologie est la science de l'observation du comportement du cheval en liberté et dans des conditions idéales pour lui, comme lorsqu'il était sauvage. Tout ce qui est appelé "éthologique" prend maintenant une tournure de méthodes douces, alors que cela n'est pas forcément très "doux" mais plutôt plus "cheval".

Il en est de même pour le travail en liberté. Il n'est pas question d'éthologie, mais de "penser cheval" : savoir ce qu'il en tient de notre compagnon lorsque nous travaillons en liberté avec lui, savoir interpréter ses attitudes et pouvoir ainsi travailler pour le mieux.



Le travail en liberté, à savoir



Il faut savoir déjà, lorsque l'on tient à travailler en liberté avec son cheval, qu'avant de se lancer là dedans, notre cheval doit nous respecter, à pied et monté. On doit être une sorte de leader pour le cheval, et c'est ce statut qui sera renforcé par le travail libre, car le cheval devra en plus apprendre à nous faire totalement confiance.

En liberté, les chevaux sont grégaires, et vivent donc à plusieurs. Ainsi, il leur faut une hiérarchie spécifique. C'est pour cela que certains chevaux sont plus respectés que d'autres : ils sont placés en haut de leur propre échelle sociale. Dans cette échelle sociale, la jument dominante a le respect et la confiance absolue de tous les chevaux du troupeau, et ils la suivent car ils savent qu'elle ne leur fera aucun mal, sauf pour les ramener à leur place lorsqu'ils deviennent trop entreprenants.

C'est pourquoi être en haut de l'échelle sociale, avec son cheval, est signe de sécurité, d'une première part, mais aussi signe de confiance, d'une seconde part.

Lorsque vous serez en liberté avec votre cheval, il n'y aura que vous et lui. Suivant vos demandes, si vous n'êtes pas considéré comme dominant par votre monture, elle risque de vous agresser et de vouloir vous remettre à votre place dans son échelle sociale. C'est pourquoi il est déconseillé de faire un travail en liberté avec un cheval irrespectueux, car cela peut très vite devenir dangereux, même si vous avez une chambrière...


Relation et échanges



Bien entendu, le travail en liberté resserre les liens que vous pouvez avoir avec votre cheval, si tout est mené correctement. Car cela peut aussi avoir pour effet de montrer à votre cheval qu'il est vraiment plus fort que vous, et c'est pourquoi il vous faudra toujours rester ferme dans vos demandes.

Néanmoins, si vous parvenez à bien travailler en liberté, votre cheval vous respectera que plus et mieux, et cela ne peut être que bénéfique pour le couple cheval / cavalier que vous formez avec lui.

Il faut toujours rester prudent, mais cela n'empêche pas de s'amuser aussi !




Pour commencer, votre cheval et vous devez être équipés correctement pour une protection et un confort maximal.
En effet, cela nécessite autant de préparation que le travail à la longe.

Ainsi, votre cheval doit être équipé de :

Protections : Il faut protéger ses membres antérieurs et postérieurs si possible, avec des guêtres et des cloches, ou encore des bandes de polo ou de travail. Les premières fois, votre cheval risque d'un peu s'emmêler les pinceaux, et les protections en sont d'autant plus importantes.
De même, par la suite, lorsque vous demanderez à votre monture des exercices un peu plus durs, les protections seront de la même manière de mise pour bien protéger car si vous lui demandez de changer de côté, il peut s'atteindre, et cela n'est jamais bien agréable...

Un espace clos et bien délimité : L'espace dans lequel vous allez travailler le cheval doit être bien clos, et bien délimité pour que le cheval puisse se concentrer sur vous et non sur l'extérieur de cet espace. Le mieux est d'avoir un rond de longe pour l'y faire travailler, mais si vous n'avez pas cette installation, une carrière peut suffire, en y créant un carré dont les coins seront coupés pour ne pas créer de "point de fuite" pour le cheval.
Le mieux pour le cheval est un cercle de 18 mètres de diamètre.




De la même manière, pour votre sécurité, il vous faudra vous équiper dans un premier temps de :

Bottes d'équitation (ou chaps et boots) : En effet, vous travaillez avec le cheval, donc pas de chaussures ouvertes et qui ne tiennent pas au pied, la sécurité prime !
Chambrière (ou stick) : Pour mener votre cheval, comme lors de séances de longe, et pouvoir le réprimander lorsqu'il n'obéit pas à vos ordres oraux (sans en abuser).





Ce qui doit être acquis



Pour placer votre cheval en liberté, et travailler en liberté avec lui, il faut déjà que vous et votre monture sachiez faire certaines choses : on ne se lance pas sans rien faire, au risque de se faire mal et de faire mal à votre monture, mais aussi de sous-estimer votre sécurité. N'oubliez jamais que le cheval est un immense animal qui a beaucoup plus de force que vous, et qu'ainsi s'il commence à paniquer ou à vouloir être agressif, vous risquez très vite d'être pris au dépourvu et d'être en danger !

C'est pourquoi certaines connaissances doivent être tout à fait acquises pour avoir un travail bon et sans écart à la sécurité, que ce soit du cavalier ou du cheval. Les plus indispensables sont donc :

Vous devez savoir longer un cheval car il y a des positions spécifiques à prendre lors d'une séance de longe, notamment au niveau du regard et de la position du corps, qui doit être axé vers la croupe du cheval tout en restant attentif à l'avant de l'animal. De plus, il vous faut savoir que faire claquer la chambrière ne sert à rien, et toucher le cheval encore moins.

Votre cheval doit savoir être longé car il va devoir effectuer des cercles autour de vous, et réagir aux informations que vous lui transmettrez. Il doit réagir à votre ordres vocaux et attitudes et pouvoir tourner aux trois allures sans bavure. De plus, il doit commencer à baisser l'encolure naturellement pour ne pas se faire mal au dos (donc éviter de se mettre en cerf et de retourner tous les muscles liés à la colonne vertébrale).



Si vous avez toutes ces connaissances, vous et votre cheval, alors le travail en liberté pourra se faire sans encombre, normalement. N'oubliez pas qu'un cheval est un animal sensible, et qui peut réagir au quart de tour avec son environnement : il suffit parfois d'un bruit pour qu'il fasse cinq fois le tour du rond de longe au galop avant de s'arrêter !




Les premiers pas en liberté



Les premières choses à mettre au point avec votre cheval, sont les allures auxquelles il se déplace. Comme pour le travail en longe, commencez doucement, avec les ordres qu'il connait, sans les changer pour qu'il les assimile plus vite. Il doit pouvoir aller correctement dans ses allures aux deux mains, c'est-à-dire marcher, trotter et galoper correctement, sans avoir la tête trop haute, mais en lui laissant la possibilité de la garder légèrement au dessus de son garrot.



Ensuite, il faut que le cheval continue à travailler, même si vous n'êtes pas forcément derrière lui, et cela c'est plus un travail de concentration que quelque chose qu'il aura facilement acquis.

Par la suite, avec des mouvements et des mots de votre part qui doivent toujours être les mêmes, vous pourrez instaurer de nouvelles attitudes, comme le changement de main - en demi-tour sur les hanches de préférence, c'est mieux pour le cheval - ou alors le reculer en liberté.



Attention :
Pour les nouvelles figures que vous voudrez inculquer à votre cheval, gardez toujours d'abord soit un stick soit une chambrière dans la main, pour cadrer votre cheval, même s'il est gentil : il peut suffire d'un bruit pour qu'il ait peur et vous blesse dans son mouvement de fuite.




Se servir des aides naturelles en liberté



Une fois que vous serez à l'aise avec votre cheval en liberté et avec la chambrière ou le stick, vous pourrez commencer à moins vous en servir. Commencer ne signifie pas tout lâcher d'un coup : non, il faut y aller progressivement, tout comme en longe. Lorsque vous demandez quelque chose à votre cheval, commencez par l'ordre oral, puis celui de l'attitude et enfin la chambrière. Très vite, il va tout associer et vous n'aurez plus besoin de la chambrière pour le faire partir à l'allure que vous voulez, ou alors lui faire faire l'exercice que vous souhaitez.

Néanmoins, il ne faut pas oublier de rester très prudent, car selon le caractère du cheval, tant que vous avez la chambrière ou le stick à la main, tout ira bien, même sans vous en servir, et lorsque vous commencerez à le poser, le cheval risque de charger et de vouloir reprendre sa domination. C'est pourquoi il faut y aller progressivement et ne pas hésiter à reprendre les aides superficielles dès qu'il y a un écart du côté de l'attitude de votre cheval en liberté. Gardez toujours le tout près, et même si cela fait plusieurs mois que vous travaillez en liberté sans aide superficielle tenue en main.

Pour vous donner un exemple, avec un jeune cheval, il suffit qu'il ait envie d'en faire qu'à sa tête un instant, et tout dérape, c'est pourquoi il doit falloir le remettre à sa place immédiatement en le grondant - pas besoin de faire claquer ou quoi, un mouvement rapide vers le haut et le cheval comprend très bien l'avertissement en temps normal.







Prudence, écoute et sûreté...



En faisant ces quelques exercices en liberté, il ne faut jamais oublier la prudence, car nous avons tout de même affaire à un animal de plus de quatre cents kilogrammes ! Un cheval, même dressé et adorable, reste imprévisible, et il faut être à son écoute et à l'écoute de l'environnement pour réussir à anticiper un minimum ses réactions. Restez toujours à l'écoute de votre cheval, même si vous l'avez depuis des années, même si vous faites des tas d'exercices en liberté, car vraiment, on ne sait jamais ce qui peut arriver : un sursaut est vite arrivé, et peut très vite blesser, autant le cheval que le cavalier.

L'habitude tue la prudence et l'écoute, il ne faut pas le nier. C'est pourquoi il faut toujours faire des efforts constants pour être à l'écoute de soi-même et du cheval. Qu'il soit jeune ou plus âgé, il a toujours des limites, autant intellectuelles que physiques, et il ne faut pas trop en demander à sa monture pour préserver sa volonté de travailler ou de jouer, pour tisser des liens avec nous. Que vos soyez expérimenté ou non, vous aussi vous pouvez avoir des failles, et les chevaux savent les reconnaître et s'y engouffrer, donc il faut aussi être très prudent de ce côté-là.

Néanmoins, il est difficile de nier qu'un travail en liberté bien exécuté, avec de la fermeté mais de la volonté, du jeu et de la bonne humeur, lie profondément un cavalier et son cheval et les rapproche considérablement. Il faut savoir doser nos demandes et nos envies pour les accorder au cheval, car n'oublions pas que si nous sommes cavaliers, c'est bien grâce à eux !





Méfiez-vous, toujours, de ne pas oublier les trois mots essentiels : Prudence, Écoute et Respect.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://entre4sabots.forumgratuit.be
 
Explication sur le travail en liberté
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Débuter le travail en liberté??
» travail en liberté
» Romani travail en liberté (NOUVELLES photos + vidéo p3)
» [annulé] Stage travail en liberté avec Mathieu Pignon
» finngal travail en liberté vidéo dans cinq minutes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Entre 4 sabots :: Activités :: Travail en liberté-
Sauter vers: